La Depeche

08/08/2016 Extrait de La Depeche
Rien de tel qu'un excellent parcours dans le cadre de la très médiatique Coupe de France pour faire s'orienter le faisceau des projecteurs dans une prometteuse direction. Et oui, Pascal et Josiane Missio,les deux André (Brunel , Fernekès) et les deux Laurent (Defranoux, Battistel), Jacques Cazeaux et consorts ont flirté avec le passage en zone lors de la venue de Lasbordes, le 31 juillet dernier. Soit un nouveau palier significatif de franchi si l'on considère qu'au départ, c'est «la cohabitation harmonieuse des générations» qui constitue l'axe dominant du projet sportif élaboré par Mihran Asik.
 
«Il y a 120 licenciés , donc, par voie de conséquence, des niveaux de pratique très hétérogènes. Le plus important est de maintenir un esprit de convivialité». Successeur de Tony Garcia à la présidence d'un club qui a élu domicile chemin de Caminas, Mihran Asik a pour principaux colistiers Jean-Louis Manens - le vice-président- et Jean-Paul de la Pallière, le trésorier. En coupe de France, les rênes ont été confiées à José Neto. Les éliminations successives de Saint-Julien, de Roquettes et d'Auriac/ Vendinelle ne doivent rien au hasard. Le groupe au sein duquel évolue Roger Porcher (l'ancien Cugnalais, tout comme Louis Estève que notre interlocuteur tient en très haute estime) trouve ses marques . On se souvient par exemple que Laurent Defranoux était l'associé de Jean-Michel Labolle lors de la chevauchée fantastique entreprise par les sociétaires de Portet en 2008, lors du championnat départemental.
 
Reste à structurer l'ensemble de façon pérenne. Une autre paire de manches si l'on considère par exemple qu'il n'y pas d'école de pétanque.
Mais «chaque chose en son temps» pour reprendre la formule du sympathique natif d'Istambul d'origine arménienne.Il est vrai que lorsque les ingrédients de qualité sont là, la mayonnaise ne peut que prendre à un moment ou à un autre.